TOUR À TOUR, L’UN DANS L’AUTRE : EAU

Tour à tour, l’un dans l’autre : eau

Première exposition en solo à L’espace contemporain pour GISEL SAINT-HILAIRE

 

L’espace contemporain galerie d’art du 313, rue Saint-Jean,  présentera dans « Le petit espace » du 22 mars au 9 avril 2017, les oeuvres de GISEL SAINT-HILAIRE dans le cadre de l’exposition

Tour à tour, l’un dans l’autre : eau. Il y aura vernissage en présence de l’artiste vendredi le 24 mars de 17h à 19h.

 

Les larmes du marcheur combattant ne sont pas de l’ordre des peines, elles sont de l’ordre de la rage. Elles répondent par la colère à la colère de la tempête. Le vent vaincu les essuiera.

                                                                                                                                                                                      Gaston Bachelard

 

Cordage lancé sur le quai de l’imagination : survie d’une espèce.

Amarrer le temps à la rêverie éveillée,

Griffonner en silence, accroître la résilience.

Oxygéner son âme, son crâne, sa chaire.

Trouver ici outre l’eau à puiser, à boire, à partager.

Plonger dans l’eau, par où immigrer. Au-dedans.

« Tour à tour, l’un dans l’autre : eau » s’inspire d’une recherche sur les territoires amorcée en 2000 et poursuivie quatorze ans plus tard. Chacun d’eux, configuré à l’image d’un élément naturel lui correspondant, crée un ensemble de lots dessinés en couleur sur contre-plaqué. L’eau (cumulus humilis), l’air (bernache du Canada), le feu (étincelle) et la terre (feuille du chêne blanc d’Amérique) qualifient ces lots. Comme si, par extrapolation, chacun offrait davantage, ici, l’eau développe sa rêverie en cinq dessins monochromes. L’imagination matérielle chère à Bachelard en guise d’ancrage.

De la même période, deux grands dessins « marins » en noir et blanc s’installent sur les murs du petit espace et lancent le cordage sur le quai de l’imagination.

Un salut en passant à Joseph Mallord William Turner, peintre britannique du XIXe siècle, fougueux comme la mer un jour de tempête.

Formée en arts visuels dans les années 90 à l’Université de Montréal, Gisel Saint-Hilaire présente à L’espace contemporain sa quatrième exposition individuelle. Elle compte une douzaines de participations à divers événements collectifs. Depuis quelques années elle partage son temps entre l’enseignement des arts, le graphisme et son atelier. Gisel Saint-Hilaire vit et travaille à Québec.

L’artiste sera également présente à la galerie samedi le 1er avril de 13h à 16h ainsi que vendredi le 7 avril de 17h à 19h.

Pour plus de renseignements sur GISEL SAINT-HILAIRE vous pouvez consulter son site internet :

http://www.lespacecontemporain.com/galerie-de-quebec/artiste/Gisel-SAINT-HILAIRE

– 30 –

_______________________________________________________

PUBLiCiTÉ

À Vendre Lac-Beauport : Bungalow Avec Une Vue Exceptionnelle

Possibilité d’agrandir jusqu’à 2 700 pc. L’étude de faisabilité a été faite par un architecte. Le rapport est disponible sur demande.

Circulation sur un chemin privé, bord de l’eau secteur tranquille, aucun voisin arrière.

Résidence de 44×27, plafond cathédrale, style contemporain, incluant 3 chambres à coucher.

Rénovations majeures 2005 et 2007. Terrain d’une superficie de 7 170 pieds carrés,

Évaluation municipale Terrain et Batisse : 647 300$

Site exclusif avec possibilité d’agrandissement ou d’une nouvelle construction.

Rapport d’évaluation à 730 000$.

Inclusions : luminaires, fixtures, rideaux, échangeur d’air, aspirateur central et accessoires, hotte micro-ondes, thermopompe, lave-vaisselle, 3 ventilateurs, penderie de la salle de bains le tout est laissé sans garantie.

Exclusions : meubles et effets personnels du propriétaire.

Contactez moi sur Skype voici mon id : jules.labreche ou par tél.: 418.907.2340

Voir la fiche complète cliquez ici

You may also like...